Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Nature / Paysage / Eau
 

Trame Verte et Bleue (TVB)

Qu’est-ce que la Trame Verte et Bleue ?


La survie d’une population d’une espèce dépend de son effectif minimal et du maintien d’un territoire ou elle peut se déplacer, s’alimenter, se reposer et se reproduire. Hors, les activités humaines ont fortement contribué à la fragmentation ou à la réduction des territoires et à leur isolement. Pour enrayer la perte de diversité il est indispensable de préserver ou restaurer ces espaces naturels, mais également tous les éléments du paysage les reliant les uns aux autres. La trame verte et bleue issue du grenelle de l’environnement, veut être un grand outil d’aménagement qui réponde à cet objectif. Ce faisant, elle s’inscrit également dans une dimension socio-économique (amélioration du cadre de vie, prévention des inondations, fonction d’épuration de l’eau, pollinisation...).

Le Comité Opérationnel TVB



Pour travailler sur les propositions de Trame Verte et Bleue et de Schémas Régionaux de Cohérence Ecologique (SRCE) issues des tables rondes du Grenelle de l’Environnement en 2007, un Comité opérationnel « Trame verte et bleue » a été créé. Il regroupe des collectivités, des partenaires socio-économiques et des organisations non gouvernementales, et bénéficie du soutien du Cemagref [1], du MNHN [2], de l’Onema [3] et du Setra [4]. Le COMOP TVB a produit des projets de guides qui serviront à définir des orientations nationales, et qui ont été soumis à une large consultation courant 2009.

Cadre législatif



La loi grenelle 1 du 03 aout 2009, instaure la création de la Trame Verte et Bleue et la mise en place de Schémas Régionaux de Cohérence Ecologique (SRCE). La loi grenelle 2 du 12 juillet 2010 s’engage sur l’élaboration d’orientations nationales pour la préservation et la remise en bon état des continuités écologiques” qui serviront de base aux SRCE établis entre l’État et la Région. Elle stipule que les grands projets et documents de planifications nationaux devront tenir compte de ces orientations nationales et qu’au niveau local, documents de planification et Schémas Régionaux de Cohérence Ecologique devront être compatibles.

 
 
Trame verte et bleue, c’est parti !
Nathalie Kosciusko-Morizet et Benoist Apparu ont installé le Comité national Trame verte et bleue.