Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Nature / Paysage / Eau
 

Réserves de chasse et de faune sauvage


Les réserves de chasse et de faune sauvage sont inscrites dans l’article L422-27 du code de l’environnement. Elles ont pour objectifs de « protéger les populations d’oiseaux migrateurs conformément aux engagements internationaux, assurer la protection des milieux naturels indispensables à la sauvegarde d’espèces menacées, favoriser la mise au point d’outils de gestion des espèces de faune sauvage et de leurs habitats et contribuer au développement durable de la chasse au sein des territoires ruraux ». Ce sont des réservoirs qui permettent de prévenir la surexploitation cinégétique.

Différents types de réserves :
- les réserves de chasse et de faune sauvage (au nombre de 49 en Corse).
- les réserves des associations communales de chasse agréée (2 en Haute Corse).
- les réserves nationales de chasse et de faune sauvage. Seule la réserve de chasse d’Asco vise dans son plan de gestion un tel classement.

Les réserves nationales dépendent du ministre en charge de la chasse. Les deux autres types de réserve dépendent, depuis la loi du 22 janvier 2002, de la CTC. Le 1 er avril 2005 l’assemblée territoriale de Corse a validé le projet qui fixe les conditions d’institution et de fonctionnement les concernant. Elles sont dorénavant institués par le Président du Conseil Exécutif de Corse, sur demande des propriétaires ou détenteurs du droit de chasse. Les fédérations départementales de chasseurs sont en Corse le principal gestionnaire des réserves de chasse devant l’ONF et l’ONCFS.


Pour en savoir plus :

Fiche de l’ATEN/AFB
Office de l’Environnement de la Corse
Collectivité Territoriale de Corse