Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Nature / Paysage / Eau
 

Réserves biologiques


Les réserves biologiques sont des réserves naturelles situées sur des Forêts relevant du régime forestier et gérées par l’ONF [1]. On distingue les réserves biologiques domaniales ’RBD’ (domaine forestier de l’État), des réserves biologiques forestières ’RBF’ (autres forêts relevant du régime forestier). Les réserves biologiques "dirigées" (RBDD/RBFD) sont gérées de manière à protéger des espèces ou des habitats naturels présentant une forte valeur patrimoniale. Sur les réserves biologiques dites "Intégrales" (RBFI/RBDI), l’objectif est de laisser le milieu évoluer sans intervenir, à des fins de conservation mais aussi de compréhension de la dynamique naturelle.

Pour les RBD, la demande de création est à l’initiative de l’ONF. Dans le cas des RBF, ce sont les propriétaires (conservatoire ou collectivité territoriale) qui prennent la décision parfois sur proposition d’associations naturalistes. Après que la direction générale eut donné un avis technique favorable, les services de l’ONF montent le dossier de création et rédigent le premier plan de gestion de la future réserve. La DREAL et la DRAAF donnent leur avis. Le CNPN [2] est également consulté. Finalement la réserve est créée par un arrêté conjoint des ministres en charge de l’environnement et de l’agriculture.

Les réserves biologiques en Corse



Il y a actuellement six réserves biologiques dirigées : dans les forêts de Tavignanu, de Valdu niellu et de Moltifao en Haute Corse et dans les forêts de Funtanaccia, Punteniellu et San Antone en Corse du Sud. Il y a également deux réserves biologiques intégrales. La RBI de Malanzaca dans la forêt de Fangu, en Haute-Corse et celle de Sabinetu en Corse du Sud.
A noter que le transfert de propriété des forêts domaniales à la collectivité territoriale de Corse (loi sur la Corse de 2002) nécessite une démarche de la CTC pour approuver les RBD et RBI qui avaient été créées avant le transfert de propriété. Cette démarche est en cours (2011).
En l’état actuel seule la RB de Moltifao , située en forêt communale a un existence juridique légale.


Pour en savoir plus :

Fiche de l’ATEN/AFB
Office National des Forêts

[1Office National des Forêts

[2Conseil National de la Protection de la Nature