Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Risques / Sécurité / Transports
 

Radon

 
 

Contexte régional

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 22 juillet 2011 (modifié le 19 décembre 2017)

Comme toutes les régions granitiques, la Corse est exposée au risque radon, et plus particulièrement la Corse du Sud qui est le département dont l’activité en radon est la plus importante de France. Ce gaz inodore et incolore, dont la densité est sept fois plus importante que l’air, constitue la principale source de radioactivité naturelle en corse.

Dans les espaces clos où l’air est confiné (caves, pièces d’habitation), le radon peut se concentrer plusieurs dizaines de fois plus qu’à l’air libre. Les concentrations varient également en fonction des caractéristiques de construction, de la ventilation et du mode de vie des habitants.

Le Bureau de Recherches Géologiques et Minières a été sollicité par l’Office de l’Environnement de la Corse et la Agence Régionale de Santé afin de réaliser une cartographie géologique prédictive du risque radon (format pdf - 4.9 Mo - 29/06/2011) en région Corse. Elle repose sur l’interprétation croisée des données géologiques sur les différents faciès de granites et des cartes de fracturation. Ces travaux, corrélés aux résultats de campagnes de mesures, ont permis d’élaborer cette cartographie de risque à l’exposition au radon.

Cet outil a permis de cibler les lieux des campagnes de mesures du radon dans les locaux habités selon les niveaux de potentialité émissive en radon du sous-sol.

Pour en savoir + :
Plaquette d’information sur le radon en Corse (format pdf - 3 Mo - 29/06/2011)