Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Risques / Sécurité / Transports

Les canalisations de transport d’hydrocarbures liquides ou liquéfiés

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 22 juillet 2011

On dénombre 8 établissements qui possèdent une canalisation de transport en Corse.

  • Corse-du-Sud à Ajaccio : quatre établissements possèdent une canalisation. Il s’agit de : EDF, GDF, Antargaz et le dépôt pétrolier (DPLC). Les dépotages des navires sont effectués dans le port d’Ajaccio pour GDF, DPLC et EDF et au Ricanto pour Antargaz. Les dépotages sont soit réalisés par sea-line avec un dispositif analogue à celui de la Haute-Corse (cas de GDF et Antargaz), soit par raccord du navire à l’appontement "Saint-Joseph" (cas de EDF et DPLC).
  • Haute-Corse à Bastia et Lucciana : quatre établissements possèdent une canalisation de transport. Il s’agit de : EDF, GDF, Butagaz et le dépôt pétrolier (DPLC). Les dépotages d’hydrocarbures sont effectués en mer, au niveau des rades foraines de Lucciana (EDF, DPLC et Butagaz) et de L’Arinella (GDF) : les bateaux s’amarrent à quatre bouées et se connectent à un flexible qui les relie aux sea-lines puis aux canalisations terrestres.

Les produits transportés par EDF et DPLC sont des hydrocarbures liquides (fioul, Jet, SP95, Gasoil). GDF, BUTAGAZ et ANTARGAZ transportent quant à eux des hydrocarbures liquéfiés (butane, propane).
L’ensemble de ces canalisations sont soumises aux dispositions de l’arrêté ministériel du 04 août 2006 modifié dit arrêté « multifluides ».